Baladealaloupe-gris.png

L'art pour s'évader à Montréal!

Le cycliste d’Hochelaga

May 13, 2019

La murale réalisée en 2016 par les talentueux Fluke et Ankh’One est une illustration de la vie de quartier populaire autour du parc Edmond-Hamelin où elle se situe. Plus précisément, c’est une représentation colorée à la fois évocatrice et complexe qui met en lumière les atouts d’un quartier, celui d’Hochelaga, bien trop souvent déconsidéré.

 

Le cycliste d’Hochelaga, Ankh’One (2016) - Localisation: Angle des rues Sainte-Catherine et Joliette (Arrondissement Mercier–Hochelaga-Maisonneuve) 

 

L’immense murale de 130 m2 met en scène 3 éléments-clés du quartier : les rues Notre-Dame et Ste-Catherine Est ainsi que le fleuve Saint-Laurent.

 

Le personnage du cycliste (en avant-plan) qui semble sortir du mur fait référence à la rue très populaire piste cyclable du quartier, la rue Notre-Dame. Cet immense personnage est un clin d’œil à tous ces deux-roues de passage dans Hochelaga. 

 

L’artère commerciale fait référence à la rue Ste-Catherine Est. C’est ici un clin d’œil à tous les commerçants et résidents du quartier qui ont contribué à son développement.

 

Le fleuve Saint-Laurent est quant à lui évoqué à travers 3 éléments : la perspective du pont Jacques-Cartier en second plan, le superbe héron en plein vol, et l’imposant bateau de cargaison qui, par sa présence écrase et efface la tête et le torse du cycliste. Par cette immense présence au second plan, la murale témoigne que même si le fleuve est devenu inaccessible aux riverains en raison des activités portuaires, celui-ci joue malgré tout un rôle crucial dans le développement du quartier.

 

 

 

Le cycliste d’Hochelaga est un parfaite illustration du style des artistes Fluke et Ankh’One qui consiste à marier l’abstrait au figuratif. Ces 2 membres du collectif d’artistes A’Shop sont parvenus à ancrer des symboles patrimoniaux dans la modernité grâce à une gamme chromatique diversifiée, plusieurs éléments iconographiques marquants et une harmonieuse superposition de surfaces.

 

L’aboutissement du projet de cette murale a été possible grâce à la Table de quartier Hochelaga-Maisonneuve, un regroupement d’organismes communautaires, d’institutions et de citoyens. Des résidents des Habitations Hochelaga, un complexe de logement social situé à proximité, et des organismes du quartier ont participé à l’idéation du thème de la murale.

 

Et vous, avez-vous des commentaires ou une expérience à nous partager à propos de la murale de Seth ou sur l'artiste lui-même? Si oui, on a bien hâte de vous lire ICI.

 

Crédit photos : Angela Lubino

Please reload

Posts à l'affiche

Le banc des amoureux

May 21, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents

December 2, 2019

November 3, 2019

Please reload

Archives

Please reload