À la découverte des artistes de Montréal!

  • Angela Lubino

Frida Kahlo par Elisa Rank


C'est dans un des quartiers populaires du sud-ouest de Montréal que vous pourrez découvrir l'une des 4 murales rendant hommage à Frida Kahlo dans la ville. L'occasion d'apprécier cette œuvre colorée réalisée par la talentueuse Elisa Rank en 2017. Et, de considérer cette immense fascination suscitée par Frida Kahlo, cette icône qui aura transcendé sa vie douloureuse à travers l'art.

Frida Kahlo - Murale réalisée à Montréal en 2017 par l'artiste mexicaine Elisa Rank.

Alors qu'elle se destinait à la médecine, la brillante Frida a vu son destin basculer le 17 septembre 1925 au cours d'un accident de la route au Mexique. Ses séquelles, particulièrement à la colonne vertébrale et aux jambes, sont si graves que les médecins la condamnent... Mais, c’est sans compter sur la soif de vivre de la jeune Frida qui n’a pas encore accompli son destin!

C'est alors clouée dans son lit que Frida Kahlo entamera sa longue et captivante série d'autoportraits. Atrocement corsetée pour le restant de sa vie, elle subira de multiples et douloureuses opérations jusqu'à l’amputation de sa jambe droite en 1953. La 100aine d'œuvres de Frida Kahlo est un véritable journal intime. Chacune illustrant la manière dont elle aura perçu l'ensemble des blessures physiques et mentales de sa vie : son accident de la route, ses opérations chirurgicales, ses fausses couches, l’adultère de son mari... "Ma peinture porte en elle le message de la douleur"

La colonne brisée (1944) - Peinture à l'huile, 40cm x 30,5cm - Musée Dolores Olmedo, Mexique. "On me prenait pour une surréaliste. Ce n’est pas juste. Je n’ai jamais peint de rêves. Ce que j’ai représenté était ma réalité" Il est certain que la peinture aura été pour Frida Kahlo un exutoire de ses souffrances. Mais ce fut également le moyen d'expression de ses passions, de son anticonformisme et de sa soif de vivre. Ainsi, le dernier tableau qu'elle peindra juste avant de mourir à 47 ans, le 13 juillet 1954, c'est l’un de ses plus colorés. Et, il s'intitule : "Viva la vida".

Ainsi, en magnifiant la femme audacieuse et courageuse qu'a été Frida Kahlo, la jeune artiste mexicaine Elisa Rank lui a rendu un bel hommage à Montréal. Et ce, pour notre plus grand plaisir!

Localisation de la murale d'Elisa Rank : 2036 Rue Jolicoeur/ Hadley (quartier Ville-Émard).

Crédits photos :

Frida Kahlo (Elisa Rank, 2017) © Angela Lubino

La colonne brisée (Frida Kahlo, 1944) © Desrus Benedicte (SIPA).


  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • LinkedIn Social Icon

Copyright © À LA LOUPE Inc. 2020  | All rights reserved | Terms of Sales